Nouvelle loi en roumanie : la moitié des nouvelles seront bonnes titre Ynet, le principal site de news en Israël.

Marre des mauvaises nouvelles ? Vous n’êtes pas seuls : le sénat de Roumanie vient de faire passer une loi mercredi 25 juillet qui oblige les bureaux d’informations, radio, télévisions et autres, à présenter une quantité égale de bonnes et de mauvaise nouvelles.

Coté presse, la loi n’est pas acceptée avec autant d’enthousiasme, comme commente le président du comité : “Les nouvelles sont les nouvelles, ni bonnes ni mauvaises, mais elles font simplement transparaitre la réalité”.

Pas aussi simple, le jeu médiatique autour du conflit israëlopalestinien est un exemple criant de l’importance du choix de l’information qui nous est présentée et il détermine précisément notre perception de la réalité, notre appréciation du bien et du mal, nos valeurs, celles de la société…

C’est beaucoup pour une feuille de choux, et comble de la situation, les acteurs des médias, ceux qui, au final, fixent les valeurs de la société sont relativement peu nombreux.

Alors, est-ce qu’une loi peut changer les choses ? Et à quand une loi sur la parité de l’information sur le conflit israëlo palestinien dans les médias français ?