Il y a longtemps maintenant que ma conscience me pousse à sortir du silence et à mettre au point une synthèse des concepts fondamentaux s’appliquant à l’essence du Judaïsme, à la religion et à la Kabbale, pour la diffuser parmi la nation afin que les gens en arrivent à comprendre ces notions élevées.

C’est en ces mot que le Rav Yéhouda Ashlag décrit ouvrit son livre Matan Torah, consacré tout entier au fondement de la sagesse de la Kabbale, comme il écrit “pour toute âme”.

Le Rav Yéhouda Ashlag (1884 – 1954) également nommé le Baal HaSoulam, est l’auteur d’un commentaire en 18 tomes sur le livre du Zohar, ainsi que de nombreux articles d’introduction, il souhaitait vivement transmettre cette sagesse à tous.

A son époque, peu nombreux furent ceux qui s’y intéressèrent et même certain s’y opposèrent, malgré les nombreux kabbalistes comme le Rav A. Kook, le Rav Haim Vital ou le GRA, qui avait avant lui encouragé à l’étude de la Kabbale.

Ne trouva que peu d’oreille à son époque, il transmet son enseignement à son fils aîné, le Rav Baruch Ashlag (1907-1991) , lequel tenta de transmettre cette sagesse, fonda un groupe qui compta jusqu’à 50 étudiants mais sans plus.

Parmi ses étudiants, il y en a un, du nom de Michaël Laitman, qui était également son secrétaire et aide personnel. Le Rabash l’encourage de son vivant toutes ses forces à transmettre cette sagesse.

Je viens de découvrir qu’un cours démarre le 9 décembre, aller voir vous même:
http://www.kabbalah.info/frenchkab/cycle-conf.htm